Spécialiste en cession/acquisition
d'entreprises & commerces

service client
02 41 660 838

nous contacter par mail

Les 5 étapes clés d’une reprise réussie

D’ici 2020, près de 30 % des chefs d’entreprises chercheront un repreneur et offriront aux candidats à la reprise de belles opportunités. Encore faut-il trouver la bonne affaire, réaliser les bons diagnostics et négocier de front avec le cédant et les financeurs… Nos spécialistes en cession/acquisition expliquent les étapes à respecter pour réussir cette reprise.

Etape 1 : la sélection de la bonne affaire

Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va… Pour trouver la bonne affaire, il vous faut avoir fait au préalable un travail de mise au point de votre projet entrepreneurial.

Faites-le point de votre projet de reprise

Que cherchez-vous ? Un local commercial à louer ? Acheter un fonds de commerce ? Reprendre une entreprise qui a déjà des salariés ?

Cette première étape de défrichage va vous permettre de lancer efficacement vos recherches. Vous allez pouvoir naviguer dans les annonces d’entreprises et de commerce à vendre avec facilité… Mais ce n’est qu’un début !

Conseils

Reprise d’entreprise et rachat de commerce, les chiffres clés

- 94 % des entreprises françaises sont de petites entreprises de moins de 10 salariés.

- 30 % de leurs dirigeants chercheront un repreneur d’ici 2020.

- 6 à 18 mois sont nécessaires pour mener à bien un projet de reprise.

- 6 ans après la transmission, 4/5 entreprises sont encore en activité contre 2/3 lors d’une création d’entreprise ex-nihilo*.

- 20 % à 40 % c’est le montant d’apport personnel moyen demandé au repreneur d’entreprise.

* Source : OSEO.

Etape 2 : les premiers diagnostics de reprise d’entreprise ou de commerce


Analyses comptables, financières et juridiques, évaluation des perspectives, inspection des locaux… Rien ne doit être laissé au hasard lorsque vous souhaitez reprendre une entreprise ou racheter un fonds de commerce.
Il vous faut récupérer le maximum d’informations pour vous faire une idée précise de l’affaire. Chez itransaction, nos experts en cession/acquisition vous accompagnent dès les premiers échanges avec le cédant.
Votre conseiller itransaction vous assiste avec le vendeur. Vous profitez de son regard objectif pour compléter vos premières impressions.

Etape 3 : l’évaluation de la cession d’entreprise ou cession de commerce

Quel que soit votre projet d’achat, l’évaluation doit être aussi précise qu’exhaustive. Actifs, bilans, stocks, dettes, prévisionnels, contrats de travail des salariés, contrats d’assurances… sans compter l’emplacement, les perspectives du marché, le positionnement et l’adéquation des produits/services de l’entreprise vis-à-vis des dernières évolutions de consommation.

Comment déterminer le bon prix de cession ?

A cette étape, nos experts comptables et juridiques vous secondent pour vous donner l’image la plus objective de l’entreprise cédée. Il s’agit de ne pas la sous-évaluer, ni la surévaluer. Nos experts en cession/acquisition croisent plusieurs méthodes pour déterminer sa juste valeur :

  • Evaluation patrimoniale de l’entreprise (l’entreprise vaut ce qu’elle possède)
  • Evaluation dynamique ou par rentabilité, les «DCF» (l’entreprise vaut ce qu’elle rapporte)

Dans le cadre d’une cession de commerce, nos experts utiliseront également :

  • L’évaluation par le chiffre d’affaires
  • L’évaluation par les bénéfices

Les travaux d’analyses menés par nos experts vous permettront d’étayer vos arguments pour négocier le prix de cession avec le cédant. Mais encore une fois, vous n’êtes pas seul ! Nos chargés d’affaires ainsi que nos experts-comptables vous accompagnent à toutes les étapes des négociations liées à votre reprise d’entreprise.

Etape 4 : la recherche de solutions de financement

Prêt bancaire, prêt d'honneur ou à taux zéro, crédit vendeur et évidemment, financements bancaires… les sources de financements sont souvent plus variées qu’on ne l’imagine. En reprise de boulangerie par exemple, ou de café/brasserie, des accords avec des fournisseurs (minotiers, brasseurs) vous offrent des solutions de financements supplémentaires pour le rachat du fonds de commerce. Une fois votre business plan réalisé, il faut toquer aux bonnes portes et trouver les arguments pour convaincre. 

Comment trouver des financements pour votre projet ?

A cette étape, recourir aux services de courtiers spécialisés est souvent payant. Nos experts en financements, anciens cadres bancaires, détectent pour vous les financements et montages possibles et vous accompagnent lors des rendez-vous en banques. Etayés par les analyses fournies par nos experts-comptables, leurs argumentaires pèsent dans la balance et vous permettent de mieux négocier les conditions de financements de votre rachat de commerce, achat de murs commerciaux ou d’un droit au bail.

Etape 5 : le closing

Le plan de financement est validé, les négociations terminées… il ne reste plus qu’à signer ! Le plus dur est fait, mais selon les types de reprise d’entreprise, les procédures varient. L’ordre et le timing doivent être rigoureusement respectés. Cela n’est pas sans conséquence.
Exemple, dans le cadre d’un rachat de fonds de commerce, l’oubli de la déclaration de rachat pourrait vous imposer de payer une deuxième fois le prix du fonds de commerce…

Faites-vous aider pour ne pas brûler les étapes

Nos avocats, notaires et experts-comptables sont là pour baliser vos démarches. En fonction de vos besoins, ils prennent en charge la rédaction des actes de constitution, rédaction du bail commercial, etc.
Il ne reste plus que le plus intéressant, développer, bâtir de nouveaux projets, imaginer la suite… bref, devenir le dirigeant de votre entreprise.

Téléchargez la fiche détaillée : Les 5 étapes clés d’une reprise réussie.